Un monde ou la frontière entre le réel et l'irréel n'existe pas.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reine a tes yeux... (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Native
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Reine a tes yeux... (Libre)   Mar 16 Sep - 17:18


Pourquoi tant de haine dans ce monde si gigantesque? Car le monde est ainsi, et qu'on ne peut faire autrement, car c'est une chienne de vie qui veux un peu d'amusement, comme si des dieux s'amusaient a nous regarder du haut de leurs nuages... Ah, a quoi je pense encore, je me met a réfléchir sur des sentiments, des émotions de ce monde. Ah Native, tu réfléchis trop, la réflexion me fera perdre la tête.
Le jour c'est levé, et je parcoure cette épaisse forêt au lueur orange. La tête haute, je regarde par ci, par là. A l’écoute au cas où que quelqu'un me suive, mes oreilles font les girouettes. Et je finis par me perdre dans mes pensées si lointaine.
Depuis que je suis revenue ici, je ne peux m’empêcher de me refaire la scène avec Père lorsqu'il m'a "en gros" sauvée la vie.
Il étais si rude avec moi, j'en est passé des journées de dure labeur, a pleurer la nuit en cachette aussi... Et quand il me voyait, il fallait que je subisse sa colère, il disait que c'était une faiblesse, et que les faibles meurt plus tôt que les autres. Et que pour survivre, il ne fallait pas connaitre de sentiments, éteindre la vie qu'il y a en nous et avancer. Et surtout ne jamais connaitre l'amour, car l'amour est un couteau sous la gorge, elle peut permettre à un ennemis de vous abattre a tout instant.
Soudainement, je sort de mes pensées, mes fines oreilles m'ont alertées quelqu'un me suit depuis plusieurs, minutes, je me stoppe et regarde le ciel comme si de rien était, plissant les yeux pour voir les timides rayons du soleil levant.
Un petit sourire narquois s'affiche sur le coin de mes lèvres de charbon, avant de prononcer:

- Puis-je savoir pourquoi vous me suivez , cher inconnu?

Je détourne mon regard des cieux, et vies le poser droit vers toi, sa y est tu est démasqué.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Sam 20 Sep - 9:39

Et te revoilà sur ses Terres que tu as foulé dans ta jeunesse. C'est ici que ta mère tomba dans le piège fatal d'un amant sanguinaire. C'est ici que son garrot fût marqué à vie, aussi courte soit-elle. La cicatrice avait formé un V entourant son garrot. Ah, comme l'étalon avait du se retenir pour ne pas la dévorer. Mais sa descendance devait être assurée, sa Reine en voulait un, et il se devait d'exaucer ses voeux, aussi fous soient-ils. Il y a donc cela 8 ans, qu'une pouliche à la robe fragmentée naquît. C'était juste toi, et chaque fois que tu foule ces Terres tu ne peux t'empêcher de penser à ta mère. Maudites pensées qui te hante encore aujourd'hui.
Aiyanna marchait donc, perdue dans ses pensées jusqu'à ce qu'elle entente un bruissement parmi les arbres. Un intrus était sur ses Terres et elle se devait de le prendre en chasse. Elle se mît donc à marcher derrière l'être fin et noir qui la devançait. La jument était fine, grande et élancée. Elle marchait à bonne distance, se fondant parfaitement dans cette forêt. Mais la jument la repéra. Elle avait l'ouïe fine et se planta face à elle. La jument d'ébène avait un sourire narquois sur les lèvres et semblait amusée d'avoir démasqué la jument qu'elle était. Mais elle se trompait, Aiyanna n'avait pas cherché à la traqué jusqu'à le lever du jour, et tôt ou tard elle l'aurait interpellé. Elle garda donc son fidèle sourire sur ses lèvres, éclairant l'atmosphère de sa puissante aura de joie.

Peut-être parce que vous foulez mes Terres, Dame d'Ebène.

Elle ignorait son prénom, alors elle lui en avait trouvé un de substitution. Cette jument l'intriguait, qui était-elle ? Elle espérait bientôt le savoir. Elle la fixait ardemment mais sans une once de méchanceté. Ses yeux brillaient de milles lueurs propre à chacun. L'un dansait avec joie dans le crépuscule, quand à l'autre il dansait d'une autre manière pour capter la lumière du soleil. En soit, ses yeux brillaient de cette éternelle lueur de joie et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Native
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Sam 20 Sep - 9:54

(PS: Native fine ? XD)
Je me redresse fièrement, bandant tout mes muscles acquis après de longues années d'entrainement. Je la fixe droit dans ses pupilles, dans ses yeux pas de méchancetés mais ses paroles ne m'on guère plus. Ses terres ? Non mais laissée moi rire un instant, ses terres?! Je n'en reviens pas du tout, elle se croit chez elle cette sotte. Je suis née ici il y a 250 ans, alors c'est plus nos terres a nous Vampires de grande lignée. Que a ces stupides mortelles qui nous ont prit notre places et veulent nous éradiquer. Mais quand le grand jour arriveras, les règles changeront, et il ne seront qu'esclaves a nos pieds. Ridicules microbes que vous êtes...
Je soupire fortement, et lève les yeux au ciel avant de rajouter ironiquement:

-Vos terres? Je pense que vous vous croyez un peu trop puissante ma chère là ! Personne, je dis bien personne ne peut proclamer que la Nature lui appartient, elle est maitre de son apparence !

Je la fixe intensément, identifiant chaque parcelle de son corps. Une robe complètement différente de la mienne, elle est tellement claire, et parsemée de lumière d'été ce jaune un peu orange presque qui éclate a vos yeux. Oui elle était jolies, mais moi j'étais largement plus belle, plus forte qu'elle. Elle n'a pas développée vraiment sa musculature.
Elle n'est que faible, faible!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Sam 20 Sep - 10:14

Elle la regardait bander ses muscles et faire sa fière. Elle souriait toujours, son air n'était pas moqueur, elle ne l'a jugeait pas encore. Ne jamais juger avant de connaître, un principe de sa mère. La jument en face d'elle avait l'air de se croire infiniment plus puissante, comme si elle dominait le monde. Et pourtant. Elle avait beau être immortel, elle n'était qu'une jument parmi les autres, se croyant bourré de principes et beauté. Décidément, ce monde avait un égo surdimensionné. Elle répondit donc calmement, comme à son habitude, toujours dans l'amour, qui elle le savait, pouvait fortement irrité les chevaux de son espèce.

Je l'admet je me suis trompée, la Nature est maître d'elle même. En revanche, je ne pense pas me tromper en affirmant que c'est vous qui vous prenez pour un être infiniment puissant.

Stupide qu'elle était parfois. Pourquoi avoir utilisé "ses". Décidément ses 2 ans dans la solitude ne l'avait pas toujours aidé. L'appartenance ne signifie rien. Malgré son agacement face à elle même, elle gardait toujours son sourire, restait imperturbable et impénétrable. Elle détailla la jument en face d'elle. Après tout elle n'avait rien d'autre à faire. La jument était un peu plus grande qu'elle, plus musclée avec une longue cicatrice qui lui barrait l'antérieur. Elle observa un moment cette grande cicatrice avant de planter son regard dans les yeux verts de l'être noir qui se tenait devant elle. En effet, sa musculature n'était pas très développée, mais juste assez pour se défendre et galoper vite. Son père avait bien essayé de lui enseigner l'art de combattre, mais malgré sa dureté elle ne l'avait pas écouté. Elle s'était contenté d'observer. Tout était dans l'observation. Détruire ne sert à rien, déstabiliser est plus vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Native
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Dim 21 Sep - 13:47

Bon, après je la pardonne pour son insolence, elle ne sait pas que je suis vampire et immortelle. Personne ne le sait a part mes frères de races. Ceux qui m'ont connu avant la grande guerre ici ou ceux que j'ai croisée à d'autres endroits qui était en voyage, des clans particulièrement dangereux. Nous ici nous sommes un peu des électrons libres, vivant caché de nos identités, sans jamais montrer qui ont est vraiment. Car certains veulent nous faire disparaitre, tous...
J'émet un petit sourire en coin, et d'un air outrée je lui répond:

-Moi ? Un être infiniment puissant ? Pourquoi cela, j’attend la mort tout comme vous après tout, elle nous cueilleras dans un chemin un beau jour. Alors non nous ne sommes que poussières dans ce monde

Puis je la vis poser son regard sur la cicatrice qui ornait mon antérieur, mon regard ce durcit, quel irrespect, elle ne peux pas regarder ailleurs celle là. Oui j'avais une cicatrice mais elle n'a pas a la fixer comme cela. J'ai envie de lui faire manger mon sabot.
Je regarde le ciel un instant, et me fis la remarque, que le ciel se couvrait légèrement. La pluie allait s'inviter a sa la partie.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Lun 22 Sep - 12:29

Elle connaissait les vampires. Peut-être un peu trop même. Elle ne pouvait s'empêcher de rire quand certains mortels prétendaient qu'ils étaient tous morts lors de la Grande Guerre. Aaah, fatal erreur. Mais bon, après tout elle préfèrait ne rien dire à ces ignorants, certains pourraient prendre en chasse ses incroyables créatures, et ça Aiyanna ne l'acceptait pas. Elle entretenait un culte parfois malsain à ces vampires. Elle aimerait en faire partie, mais la vie en a décidé autrement et la voilà incarnée en simple mortel. Pour le coup, son père ne lui avait vraiment rien transmit d'intéressant. Elle soupira intérieurement. Elle ne voyait pas ce qu'elle faisait dans cette race. Les gens de son espèce étaient parfois si stupides. Elle écouta les paroles de l'inconnue et son sourire perpétuel se transforma en un sourire amusé, de coin. Elle s'était mordue la lèvre pour retenir un éclat de rire.

Certes, mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Certains vivent 500 ans et d'autres 30, il faut admettre que cela ne donne pas la même façon de voir la vie.

Elle attendait sa réaction. Plusieurs réponses pouvaient venir. L'air outré à nouveau, le pauvre mortel choqué de cette révélation ou le vampire faisant la moue. Ou l'acceptation, le mortel connaissant ses créatures ou le vampire admettant son identité. Elle ne savait pas, et sans paroles elle ne pouvait le savoir. Mais après tout, qu'elle soit vampire ou pas, cela ne changerait rien à la vie d'Aiya. Elle détourna donc le regard de la noire le temps de sa réponse. Elle souffla longuement en voyant le ciel se couvrir. La pluie apportait avec elle la fraîcheur, et on ne peut pas dire que c'est ce qu'elle préférait. Mais, ainsi va la vie, il y a longtemps qu'elle avait comprit qu'elle n'était pas maître de son destin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Native
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Lun 22 Sep - 17:45

La jument pie semble bien informée dis donc, parlant de la longueur de vie des mortelles et des immortels. C'est quels était au courant pour les vampires. Mais de là a ce que je lui dise que j'en suis une il y a avait un précipice...
Alors que vais-je dire ? Je réfléchis a toute les options de réponse possibles. Non je ne lui dirais pas ma vrai identité sa c'est clair car nous avons eu vent du groupe de marginaux qui est en train de se créer pour nous traquer et nous détruire. Et si elle en faisait partie? Après tout, elle a les caractéristiques pour, elle est au courant de notre éxistence.
Alors que la fine pluie se met a tomber et arrive a s'infiltrer entre l'épais feuillage roux, et vient s'écraser sur mon corps charbonneux, je fais une mine surprise en rajoutant calmement:

-500 ans, cela serait si bien de pouvoir vivre autant. Mais c'est impossible pour nous. Les créatures qui vivait tant d'année ont disparus lors de la Grande Guerre qui a eu lieu sur ces terres malheureusement... Dommage pour nous, on aurait peut être pus négocier une vie éternelle.

Je lui envoie un léger sourire a la fin de ma phrase, et plante mon regard dans le siens en relâchant quelques secondes mon pouvoir en laissant aller un sentiment a la fois de confiance et de tristesse pour appuyer mes paroles. Je relâcha aussitôt ma pression, car je ne eux exercer trop longtemps le don de Père car si je l'utilise trop longtemps, ma tête devient un vrai volcan sous pression, et j'ai l'impression qu'un étau me sert le cerveau

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Mar 23 Sep - 10:23

Elle gardait le nez vers le ciel, fermant ses yeux un instant et appréciant les fines gouttes qui mouillaient son visage de blanc immaculé. Elle ne rouvrit les yeux que lorsque la jument parla. Elle la regarda de nouveau et considéra ses paroles. Véritable surprise ou pas ? Elle n'en savait rien, et malgré le doute qui devait s'initié, elle se sentait en confiance, voir triste par les paroles de la noireaude. Son esprit tentait de bataillé, ses sentiments étaient extérieurs, mais rien n'y faisait. Les sentiments s'ancrèrent en elle. Malgré tout elle ne perdit pas son sourire, elle souriait en toutes circonstances, peu importe les sentiments de son coeur. A vrai dire, peut-être que son père lui avait laissé quelque chose de pas trop mauvais. Elle regarda la jument et répondit calmement.

En effet, le monde est ainsi...

Son ton avait quelque chose de triste et de réaliste, laissant croire qu'elle ne savait rien de plus. Elle se sentait peut-être en confiance, mais elle maîtrisait encore ses paroles. Elle avait eu envie de rire à nouveau. Mais elle ne pouvait rien dire, rien montrer, et la tristesse qui s'était initié en elle l'empêchait de rire, ce qui l'a servi. Mieux valait se taire. Elle pouvait être une vampire comme une redoutable chasseuse qui cherchait quelqu'un connaissant de près les vampires. Si tel était le cas, elle ne serait pas déçu. Elle n'avait pas intérêt de tomber sur son père, Wendigo. Il n'avait jamais fait de cadeaux et n'en ferait certainement jamais. Elle souria un peu plus large, l'emprise de la jument s'étant dissipé entre temps. Elle quitta de nouveau la jument du regard, avant de se souvenir qu'elle ne connaissait pas son nom.

Comment vous appelez-vous ?

Au loin l'orage commençait à arriver sur cette belle forêt. La pluie se faisait plus forte, collant les crins blancs d'Aiya contre sa solide encolure. Le vent se leva à son tour, emportant avec lui les feuilles automnales et les accrochant ici et là sur la peau et les crins des juments. Cela ne la dérangeait point, elle s'était amusé à se camoufler dedans durant ces premiers jours de vie. Premiers jours de vie, qui étaient, hélas, bien trop court au près de sa mère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Native
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Ven 26 Sep - 17:20

C'est bon, elle n'insiste pas plus sur Le sujet, non mais comme si j'allais crier tout haut que je suis un de ces être immortels. Les murs on des oreilles, bon ici il n'y a pas de mur, mais vous comprenez c'est une expression.
Enfin elle lança une question basique, l'interrogation sur son nom. C'est vrai qu'on ne c'est pas présentée, ni l'une, ni l'autre.
Par politesse je dit toujours mon nom, car Père ma toujours dit d'être fière de ce que je suis, car mon nom c'est mon identité, c'est comme cela qu'on se souvient d'une personne.
Je vis au loin l'orage arrivé, un temps a ne pas mettre e nez dehors, mais bon moi l'orage ne me gênait guère. Je reposa mon regard dans les yeux azur de la jument pie avant de rajouter:

-Mon nom est Native et vous, comment vous appelez vous? Vous êtes ici sur ces belles terres depuis longtemps?

Je penche un peu la tête sur le côté l'air intéressée. Après tout elle a des marques de physique qui me rappelait quelqu'un, sa robe et surtout ses yeux azur si transperçant. Mais bon sa ne veux rien dire, il y en a pleins d'autres qui sont noir comme moi ou qui sont pie comme elle. Ah, je me retourne un peu l'esprit là, sa ne sert a rien.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Sam 27 Sep - 11:25

Son nom lui allait bien. Une fois celui-ci dit, il paraissait comme une évidence. Elle l'a regarda un moment, écoutant ses questions. Elle profita de l'observation de l'orage au loin pour réfléchir un moment. Que révéler sur elle ? Le plus prudent était de dire qu'elle venait loin d'ici. Oui c'est ce qu'elle allait dire, même si elle avait presque toujours vécu sur ses Terres.

Je me nomme Aiyanna, et à vrai dire je suis ici depuis quelques mois seulement. Ce sont de belles Terres. Et vous ?

Et hop, ni vu ni connu. On pourrait presque dire, comme une lettre à la poste. Mais bon, Aiyanna ne connaissant ni la Poste ni les lettres, ça fonctionne moins. Bref, là n'était pas la question, le temps se couvrait et ça risquait de tourner mal. Mais après tout quelques gouttes de pluies n'ont jamais tué personne, la foudre un peu plus, mais bon. Elle regarda de nouveau Native, regardant si la pluie la gênait. Voyant que non, elle resta tranquille. Ses yeux commençaient peu à peu à changer avec le temps. Son oeil bleu restait toujours égal, glacé, observant froidement le monde qui l'entoure. L'oeil de son père, impitoyable, bien qu'Aiya n'est pas de cette trampe. Son oeil brun ambré rééquilibrait la chose, il était chaud, doux, et brillait en tout temps. L'oeil de sa mère cette fois. L'oeil dont elle était fière, l'autre était souvent cachée sous son toupet. Mais aujourd'hui le vent était fort, laissant son oeil à la merci des éléments.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Native
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Dim 28 Sep - 13:45

Je la regarde attentivement, observant son regard, son œil marron et son œil bleu. Cet oeil bleu si bizarre, si différent. Tant de souvenir remonte en le voyant, je me souviens de lui, et si il est encore en vie je ferais en sorte de le tuer. Père l'avait empêcher de me faire du mal, de me supprimer, a ce moment là j'étais jeune, je ne maitrisais pas du tout on pouvoir a vrai dire je n'en avait presque pas connaissance. Aiyanna, qu'elle jolie nom. Trop jolie comme nom même.
Je soupira, je ne la sentais pas franche, pas vrai mais peut importe, alors je lui répondis calmement:

-Oui elles sont jolies, je les observes depuis un certain temps.

Je me détacha de son regard, et repris mon chemin dans la foret rousse en rajoutant:

-Ce sont de terres étranges on va dire... Père me la toujours dis en tout cas.

J'émis un petit sourire en coin, oui Père aimait beaucoup ces terres, mais elles étaient encore plus jolie avant, il serait déçu de les voir transformer ainsi. Mais c'est ainsi ce n'est que le résultat de la grande guerre, il en a fait partie. Dans le fond, il est aussi coupable que Crisis et son ennemis, il avait choisit un camp, il en était le bras droit.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Lun 29 Sep - 15:43

Aiyanna. Fleur Eternelle. Quelle douce ironie quand on y pensait. Pourquoi donné un nom portant cette signification lorsque l'on est qu'une simple mortelle ? Sa mère avait-elle voulue vivre à travers elle ? Elle ne pouvait savoir, et la torture que lui infligeait son esprit fatigué commençait à l'agacer. Son sourire se perdit un instant, et au même moment le tonnerre se mît à gronder. Son visage changeait quand elle ne souriait plus, il devenait froid, fermé et marqué par des années de solitudes et de douleurs. Bien heureusement pour elle, elle maîtrisait ses émotions et reprit vite un sourire de coin. Ce n'était pas un grand sourire, mais c'était déjà ça. Elle écouta les paroles de Native et elle piqua sa curiosité. Elle était née sur ses Terres et n'y avait jamais rien vu d'étrange.

Ah oui ? Et quel genre de Terres Etranges ?

Elle avait l'air de parler de voir son père comme... un Dieu, ou peut-être plus comme un roi, enfin quelqu'un envers qui elle avait un grand respect. Elle aurait aimé le connaître peut-être, Native avait quelque chose de pur et de bien au fond d'elle, et elle ne doutait pas que son père était entier également.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Native
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   Dim 19 Oct - 8:46

Oui Père était un guerrier, qui ne baissait jamais les bras, mais il étais sombre et sanglant, il aimait faire couler le sang au risque de sa vie, mais c'était sa passion, son passe temps favoris, l'art du combat, se battre pour vivre et décidé de la mort de quelqu'un il aimait sa, il se sentait inébranlable. Mais sa violence et sa dureté l'accompagnait tout le temps, même avec moi. J'ai mangé le sable, mais je me suis toujours relevé. C'est sa être forte. Oui il était mon modèle, c'est pour lui que je vie, pour continuer a écrire son histoire, notre histoire, pour que son sang, sa lignée ne s'éteigne jamais.... Pour le rendre fière.... Tout le monde pense que je suis quelqu'un de pure mais méfiez vous des apparence, je suis la reine de la manipulation, et quand je veux quelque chose, j'y arrive toujours et par tout les moyens....
La pie semblait intéressée par mes propos, mais cela ne me perturbait pas du tout.

-Je ne pourrais l'expliquer vraiment..
.

Je me détourna d'elle et prit le chemin qui se dressait devant moi. Sans un mot, une démarche calme et fluide. Je m'enfonçai dans la forêt ne faisant pas attention si la jument pie me suivait, elle commençait a me lasser, et m'ennuyais légèrement.


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reine a tes yeux... (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reine a tes yeux... (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ton futur devant les yeux [Libre]
» Un PJ à la tête de Hurlevent.
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» La Reine Louis de Prusse - J-P Bled

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Medicis Shadow :: † TERRITOIRE DES IMÉRA :: ☩ Forêt Rousse ☩-
Sauter vers: