Un monde ou la frontière entre le réel et l'irréel n'existe pas.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Peu importe la personne, on ne la laisse pas seule. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acidulous Magma



Messages : 7
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Peu importe la personne, on ne la laisse pas seule. ~   Dim 24 Nov - 15:37



Belle journée, douce brise. Aucun arbres aux alentours. Juste une clairière. Une clairière jaunie par le soleil et ses rayons. Les animaux s'y cachaient. Vipères, mulot, et petites bestioles. Pas de bruit. Juste celui du silence. Je croyais qu'il n'y avait personne. J'étais même sûr. Mais comment aurais-je pu savoir ?

Je marchais, tel une âme errante. Pas besoin de se presser. J'ai tout mon temps. J'ai encore une dizaine d'années à vivre. Je suis jeune, et pleine de vie. Et je profiterais de cette vie jusqu'à mon dernier souffle.

Mes naseaux étaient dilatés après une petite course que je venais de tracer. Ma queue était en panache. Personne ne me voyait, et je préférais ça. Ma crinière était emmêlée, je n'avais pas l'air idiote, mais au final, ça se remet en place au bout d'un moment. Mes sabots étaient plein de terres et de boues. Normal. Je vis dans la nature, sans rien pour les nettoyer. C'est pas si j'allais les laver moi-même.

Alors que je récupérais mon souffle, je vis une ombre. Un animal ? Quoi donc ? Un arbre ? Non, un cheval. Plutôt grande. Plus grande que moi en tout cas. C'est sûr qu'avec ma taille de minus, je risque pas d'effrayer quelqu'un. regardez moi ça, on dirait un poulain, comparée à l'autre immensité là.

Je n'avais pas vraiment envie d'aller parler à cette jument. Sans doute allais-elle me dire " allez, dégage petite, je ne joue pas avec les naines moi ". J'aurais pas l'air maline.
Mais elle m'avait vue, je crois. Je m'approche donc.

_ Alors, on erre, toute seule ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashamed Lord
Admin
Admin
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Peu importe la personne, on ne la laisse pas seule. ~   Lun 25 Nov - 19:01



CRÉPUSCULE
« La faim n'attend pas, elle arrive, elle quémande & elle prend. »

Foutus Solstices qui pouvaient sortir le jour ; maudits soient-ils ! Lui, malgré ses presque 500 ans et sa force décuplée en conséquence, ne pouvait même pas mettre le bout du nez dehors avant les derniers rayons pâles du soleil. C'était d'une telle injustice, de le priver ainsi de la moitié de son temps libre ! Cette moitié de temps qu'il devait alors passer bien à l'ombre, voir dans le noir complet pour plus de prudence. Et aujourd'hui, ça a avait été encore pire que d'habitude ! Oui pire, parce qu'il avait faim. Terriblement faim et ses yeux aussi noirs que le jais prouvaient qu'il n'avait bu aucun sang depuis un moment, trop longtemps peut-être même. Alors pour combler cette soif, le grand étalon avait poussé sa marche jusqu'aux confins des terres Solis, là où il trouverait forcément une proie, équine de préférence. Son sang noble lui permettait de boire autre chose, mais rien n'était meilleur que le sang de son espèce.

C'est ainsi qu'aux premières lueurs du crépuscule, il quitta un bosquet d'arbres très touffus où il avait élu domicile durant toute la journée précédente pour aller trouver son repas. In engage ses pas sur une grande étendue dont l'herbe séchée crissait très légèrement sous ses sabots. D'un allure leste mais aux foulées amples, il trotta un petit moment, déviant parfois d'un côté ou d'un autre selon les odeurs que ses naseaux grands ouverts captaient ou non. Un fumet tout particulier finit par l'interpeller et il redressa un peu plus l'encolure, continuant d'avancer à la même allure soutenue jusqu'à apercevoir la frêle silhouette à plusieurs mètres de là, qui grossissait petit à petit. Il arriva au trois-quart dans son dos et elle ne se rendit ainsi compte de sa présence que très tardivement, alors qu'il n'était déjà plus très loin. Elle changea alors sa propre trajectoire pour le rejoindre et Crisis n'eut plus qu'à ralentir l'allure, passant au pas alors que la jolie petite jument le saluait.

« Qui vous dit que je suis seul ? » demanda-t-il simplement en retour, d'une voix placide, presque froide, bien différente des intonations printanières de la femelle.

[ Alors, deux petites choses What a Face
• Crisis est un étalon voyons, un peu de respect ! Razz
• Crisis ne peut pas sortir de jour, à moins d'être suicidaire, j'ai donc passé le rp au crépuscule :3 ]

_________________
THE SHADE 
Il est certes effroyable de vivre quand on n'y arrive plus, de mourir quand on préférerait vivre .. mais ne serait-il pas plus épouvantable encore d'être immortel quand on mériterait de mourir ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peu importe la personne, on ne la laisse pas seule. ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Personne suspecte - Microbas
» Personne ne sait ce qu'est adevenu Gilneas
» Petite présentation partielle de ma piètre personne...
» N'y a t-il personne qui habite PARIS ici ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Medicis Shadow :: † LES ANCIENS OUVRAGES :: Archives Rps V.1-
Sauter vers: